Enfin, l’été qui arrive - Séfanie Racine

Mon blogue

Enfin, l’été qui arrive

Enfin, l’été qui arrive - Séfanie Racine

Bientôt l’été, et Sandrine a envie de profiter de son jardin cette année. Elle veut y apporter quelques améliorations, car déjeuner dehors est pour elle, un vrai plaisir. Mais pas n’importe comment.

Elle va faire installer une terrasse en bois afin de pouvoir profiter des repas sur un sol bien plat et parfaitement uniforme. Ainsi, elle ne salira pas la cuisine avec les allées et venues indispensables pour apporter les plats et les ramener après que sa famille les ait dégustés.

Elle a décidé de planter quelques jasmins pour couvrir le mur du garage, ainsi, il devrait être plus joli que ce qu’il est actuellement. Bien sûr, il faudra plusieurs printemps avant que cette partie ne soit totalement recouverte, mais la patience est l’une des qualités de Sandrine.

Elle a déjà choisi quelques hortensias, elle les plantera à l’ombre du saule pleureur qui laisse tomber ses branches jusque sur le sol. L’hortensia ne peut s’épanouir que s’il ne souffre pas du soleil, et lui faut beaucoup d’eau.

Cette année, Sandrine a décidé de faire installer l’arrosage automatique. Elle aime les fleurs, et pour maintenir son jardin coloré de toutes les essences florales qu’elle a planté, il lui faut plus d’une heure chaque soir pour tout arroser ! Alors puisqu’elle fait quelques travaux, elle en profitera pour faire creuser quelques tranchées afin de faire passer les tuyaux d’arrosage.

Elle plantera aussi des pieds de lavande, du basilic et de la menthe. D’abord parce que ce sont des parfums qu’elle aime, et elle cuisine beaucoup à base de basilic, son pesto est succulent, mais aussi parce que ce sont des plantes qui chassent les moustiques ! Il lui reste de mauvais souvenirs de l’année dernière à ce sujet-là…

Sur la terrasse de l’étage, elle fera installer des rideaux exterieur terrasse. Elle n’a pas envie de souffrir de la chaleur comme l’année dernière. Sandrine aime le soleil, mais elle préfère ne pas souffrir de ses rayons directs, elle se met souvent à l’ombre lorsque l’été arrive. La terrasse sera abritée par un parasol plus grand que celui de l’année dernière afin de ne pas devoir le déplacer sans arrêt pour être abrité des rayons du soleil.

Sandrine attend l’été avec impatience, elle veut tout prévoir pour pouvoir profiter plus et mieux que l’année dernière. Mais le plus impatient reste Charles, son Mari. Il est né en Australie, et chaque année, traverser l’hiver canadien est pour lui, une épreuve.