Reprendre la forme après un accouchement - Séfanie Racine

Mon blogue

Reprendre la forme après un accouchement

Reprendre la forme après un accouchement - Séfanie Racine

Brigitte m’a envoyé un lien vers des vidéos sur Internet pour que je pratique des exercices pour renforcer mes abdominaux et mon périnée. Depuis que j’ai accouché, mon ventre ne s’en est pas remis. J’ai essayé de m’entraîner toute seule, mais mon amie m’a recommandé de suivre une autre méthode. J’ai suivi ses conseils, car je savais qu’elle avait eu le même problème que moi. Par contre, elle n’avait pas eu de mal à perdre du ventre. Elle m’a prêté son livre et envoyé vers un site où de mini-films sont en ligne. Ils expliquent la meilleure façon de s’exercer pour que le périnée soit fort, tout autant que les muscles de la sangle abdominale. Après un mois d’essai, j’ai vu les résultats. Je m’étais musclée et j’avais perdu du tour de taille de façon évidente. J’ai même dû racheter quelques pantalons. Ceux que je possédais étaient devenus trop grands pour moi. 

Quelques courses dans des boutiques de prêt-à-porter furent un plaisir après tous les efforts que j’avais fournis. Mon moral était au beau fixe, et c’était en grand partie grâce à mon amie. En voyant un adorable chemisier dans les tons beiges et roses, j’ai tout de suite pensé à elle. La taille unique du vêtement était idéale pour un cadeau, car je ne connaissais pas les mensurations exactes de Brigitte. La vendeuse a emballé le présent dans un papier de soie magenta, puis dans un sac frappé du logo de cet endroit très connu. Le temps était chaud, je me suis installée à une terrasse de café pour déguster une citronnade, et réfléchir tranquillement à ma gestion de patrimoine. Mon téléphone portable a sonné alors que je m’apprêtais à partir. C’était Maurice, mon voisin, qui avait eu un accident d’automobile, sans gravité, mais il me demandait de venir le chercher à l’autre bout de la ville. 

Je me suis donc précipitée en oubliant le paquet. Par chance, un serveur m’avait vu et il l’a mis de côté. Lorsque je me suis aperçue de mon oubli, j’étais déjà loin. J’ai appelé l’établissement, et j’ai eu la confirmation que le sac avait été trouvé. Malheureusement, un concours de circonstances m’a empêché d’aller le chercher le soir même. Je n’ai pu retourner dans le café que le lendemain. J’étais si contente d’avoir retrouvé le présent pour mon amie, que j’ai embrassé sur les deux joues le gentil serveur. J’ai immédiatement pris la route pour aller chez Brigitte et lui offrir le chemisier.